Le blog de la plateforme Economia est un blog collaboratif à trois étages. Il regroupe des blogs de chercheurs permanents et associés de Economia, HEM Research Center, ceux de personnes, invitées pour leurs compétences en management, économie et sciences sociales, et enfin , ceux d’étudiants de HEM et jeunes chercheurs, dits «  Economia members », sélectionnés à cet effet. Les blogs sont conçus comme un prolongement de la recherche par l’opinion, l’analyse, la réflexion ou le simple carnet de bord qui accompagne le chercheur sur son terrain. Ce sont également des espaces vivants permettant de rebondir sur l’actualité et l’évolution des savoirs.

 

 

 

La révolution de l’immatériel

Si l’essor du capitalisme industriel fut associé à l’accumulation d’actifs physiques (usines, foncier, immeubles, équipements, machines, stocks), au 21ème siècle, à l’ère de l’économie du savoir et de la tertiarisation de l’économie, ce sont les entreprises qui investissent massivement dans les actifs immatériels (comme les marques, les compétences, la R&D, les nouvelles technologies, l’organisation…) qui sortent leurs épingles du jeu et bouleversent les marchés. 

Pour un travail plus réflexif

L’étude menée actuellement par Economia, portant sur le sens et la valeur du travail dans les organisations salariales au Maroc, interpelle le manager à bien des égards. C’est à travers l’identification de leviers et de moteurs d’action dans un contexte professionnel organisé, que cette recherche aspire à donner des recommandations concrètes pour les managers désireux de mieux comprendre, pour mieux décider.

Médias, université et société civile

Dans une certaine littérature libérale,  la société civile est une notion-valise qui englobe, non seulement les ONG, mais également l’univers académique et médiatique, puisque tous concourent à améliorer la cité et le bien être des citoyens sans concourir pour l’accès au pouvoir. Mais cette distinction classique entre société politique et société civile, ne semble plus à l’ordre du jour.

La croissance inclusive, ça existe …

Avec environ un jeune sur deux âgés de 25 à 35 ans disposant d’un emploi – souvent informel et précaire – l’emploi des jeunes pose un grave problème à l’économie, l’Etat et la société au Maroc.La plupart des économistes et des acteurs politiques et professionnels affirment que le remède serait dans un taux de croissance élevé et continu sur la prochaine décennie.Or, lorsqu’on pense croissance, certains critères  sont nécessaires  pour lui apporter un véritable contenu.Une croissance qui ne se répercute  que sur les revenus et les avoirs de 10% de la population la plus nantie