Sens et valeurs de travail chez les salariés marocains



Initiée depuis deux ans et demi, cette étude de recherche a mobilisé une équipe pluridisciplinaire dans le but de sonder les représentations du travail par des salarié(e)s de toutes échelles (ouvriers, cadres, managers) au sein d’entreprises, d’industries et des services opérant au Maroc. Au-delà du sens qu’ils/elles donnent comme individus à leur activité,  nous avons cherché à comprendre comment cela s’articule ou pas avec leur environnement immédiat (le collectif, l’organisation…).

Rapport: 10 ans de recherche à HEM



Au bout de dix ans, Economia c’est :

  • Cinq chaires thématiques en guise de laboratoires
  •  Une plateforme numérique aux contenus renouvelés
  • Trente chercheurs permanents et associés
  • Soixante cinq partenaires académiques, institutionnels et entrepreneuriaux

Et pour les dix ans à venir :

Rapport :Recherche sur les jeunes au Maghreb : entre marginalités et opportunités -Etat de la connaissance-



Depuis que l’expression « jeunes arabes » est en vogue, à la faveur des soulèvements de 2011, un nombre incalculable de programmes de recherche, d’accompagnement, d’entrepreneuriat ont été initiés. Entre l’UNESCO et Economia, le centre de recherche de HEM, nous avons tenu, dans un premier temps, à faire l’inventaire, à confronter et à analyser les divers travaux menés au Maghreb, plus spécifiquement sur cette population.

Les champions nationaux, l’équation du développement au Maroc



OCP, SNI, Attijariwafabank, Maroc Telecom, Addoha, BMCE Bank… Ils sont grands, innovants, compétitifs et présents à l’international. Ces entreprises, et d’autres, appelées « champions nationaux » ont prospéré dans un contexte domestique typiquement incitatif. Mais le Maroc a-t-il une politique de champions nationaux ? À quels impératifs répond-elle ? Et dans quelle mesure ces « champions » contribuent-ils au développement socioéconomique du pays ? Les retombées sont-elles à la hauteur des moyens alloués et des attentes qu’ils suscitent ?

Le Maroc, hub régional Stratégies des échanges Sud-Sud



Deuxième opus d'une collection de cas résolument ancrée dans les pays du Sud, cet ouvrage explore quelques mutations microéconomiques du Maroc des entreprises en tant qu'investisseurs en Afrique, et subsidiairement celles d'organisations africaines dans les autres pays du Sud. Les auteurs vous proposent ici une grande variété de situations, touchant à plusieurs disciplines managériales.

Le tissu de nos singularités: vivre ensemble au Maroc



Ce livre, fruit de trois ans de travaux réguliers du Collectif du vivre ensemble initié par feu Fatéma Mernissi dès novembre 2012, interroge les mutations des liens sociaux au Maroc. Quels rapports entretient-on avec le savoir, la langue, la religion, l'égalité des sexes ? Avec la figure du père et de l'étranger ? Avec l'espace, le travail et le virtuel ? A partir de ces neuf clés de lecture, les auteurs tentent de comprendre les tensions que crée l'accès à l'individualité, avec les émancipations et excès qui en découlent, ainsi que le déni de la collectivité et ce que cela engendre comme injustices. Méthode. Le travail mené par les membres et invités du Collectif du vivre ensemble et qui donne matière à ce livre, puise son éthique dans cette formule paradoxale de François de Singly, selon lequel la complexité de la société contemporaine nous invite à vivre " libres ensemble ". Penser la liberté, l'affranchissement, mais aussi la redéfinition du collectif est la question qui a mobilisé toutes ces énergies réunies. Sans que cela s'apparente ni à un manifeste ni à un texte programmatique, la dynamique qui a mû le groupe a été également celle de penser librement ensemble.

Le métier d'intellectuel



" Le métier d'intellectuel " est le premier ouvrage de des Presses de l'Université Citoyenne de la Fondation HEM, édité par la maison d'édition "En toutes lettres". Coécrit par Fadma Aît Mous et Driss Ksikes, il est le résultat de cinq années de dialogue avec 15 penseurs du Maroc : Abdeslam Benabdelali, Ali Benmakhlouf, Rahma Bourqia, Mohamed Chafik, Mohammed Ennaji, Halima Ferhat, Abdelfattah Kilito, Driss Khrouz, Abdellah Laroui, Fatema Mernissi, Abdelhay Moudden, Hassan Rachik, Abdellah Saaf, Abdelahad Sebti et Mohamed Tozy.

Le livre blanc du leadership



« Le leadership dans les organisations marocaines » est un projet de recherche dans lequel le Economia, HEM Reasearch Center s’est lancé à l’occasion des 25 ans de HEM, qui en tant que grande école de management, s’est naturellement penchée sur le leadership au Maroc. Le livre est le résultat d’une année de recherche théorique, d’études menées auprès d’entreprises publiques et privées des plus grandes villes du Maroc, d’un benchmark à l’international et de workshops avec des experts. Le tout est couronné par des recommandations pratiques à l’adresse de l’école, de l’université, de l’entreprise et de la société civile.

Management des entreprises dans les pays du sud : 12 études de cas réelles du Maroc



A l’occasion de ses 25 ans, HEM publie à travers son centre de recherche Economia et avec les éditions EMS-Paris, le premier ouvrage d’études de cas en Management consacré aux pratiques des entreprises marocaines intitulé « Management des entreprises dans les pays du sud : 12 études de cas réelles du Maroc ». Pour la première fois au Maroc, enseignants, universitaires et entrepreneurs ont enfin à leur disposition des cas d’entreprises marocaines confrontées à des problématiques très diverses ancrés dans leurs réalités. Les cas étudiés concernent les entreprises suivantes : KITEA, HEM, LABEL VIE, SICOPA, MARWA, LIVRE MOI, AFRIQUE CHALLENGE, TOYOTA, BMCE BANK ET L'OFFICE CHERIFIEN DES PHOSPHATES (OCP).

Délocalisations-relocalisations : quelles implications économiques et managériales ?



Cet ouvrage rassemble une anthologie des contributions présentées lors des journées d’études organisées à Casablanca en 2010 par deux centres de recherche, Economia, le centre de recherche de HEM , l’une des plus grandes business schools marocaines et Magellan de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) Lyon, sur le thème : « Délocalisations-relocalisations : quelles implications économiques et managériales ? ».

Pages